L'histoire multiculturelle du tissu d'Afrique du Sud appelé shweshwe

L'origine du tissu shweshwe dépasse les seules frontières de l'Afrique du Sud et s'associe à celle d’une couleur, l’indigo, d’une méthode de fabrication originale et à l'histoire des relations entre l’Europe et l’Afrique.

 

L’indigo ou La « Septième couleur de l’Arc-en-ciel »

Au tout début de cette grande épopée, il y a un véritable don de la nature : l’Indigofera Tinctoria, également connu sous le nom d'Indigotier. Les feuilles de cette plante cultivée essentiellement dans les régions tropicales d’Asie, étaient utilisées autrefois pour la préparation de la teinture d'indigo. C’est ce bleu profond, largement répandu dans de nombreuses civilisations à travers les siècles et à travers le monde, qui a fait le succès du jean mais aussi du shweshwe !

 

Raconter l’histoire du shweshwe, c’est donc remonter à l’arrivée de la toile indigo en Afrique du Sud, apportée par les commerçants arabes et phéniciens dès l’Antiquité.

Il faudra pourtant attendre 1652 et la construction du port du Cap de Bonne-Espérance pour que le tissu bleu, en provenance d’Inde et de Hollande, se propage véritablement dans le pays. Il était alors porté par les esclaves, les soldats, les femmes des peuples Khoisan et de la communauté Boers des Voortrekker.

 

L’impression des motifs : une technique venue d'Europe

Au cours des 18e et 19e siècles, les fabricants de textiles européens ont développé un procédé d’impression par décoloration qu’ils utilisaient sur des tissus indigo teints au préalable avec une couleur obtenue de façon synthétique. Cette méthode consistait à passer le tissu dans des rouleaux de cuivre sur lesquels étaient gravés les motifs et qui libéraient un agent de blanchiment révélant l’imprimé.

C’est à cette période que le fameux tissu imprimé indigo est entré sur le marché sud-africain. Il était alors fabriqué en Tchécoslovaquie et en Hongrie par Gustav Deutsch qui émigra dans les années 30 en Grande-Bretagne où il établit son usine dans le Lancashire.

Le bâtiment ainsi que les machines et le procédé de fabrication furent rachetés par Blue Printers Limited alors que la demande pour le tissu imprimé ne cessait d’augmenter en Afrique du Sud. Quatre autres sociétés sont nées de cet engouement, dont Spruce Manufacturing qui produisait la marque la plus populaire et celle qui était principalement exportée vers l’Afrique du Sud : Three Cats.

 

voyage du shweshwe

 

L'origine de l’appellation shweshwe

L’histoire raconte qu’au début des années 1840, des missionnaires français furent présentés à Moshoeshoe Ier, chef des Sothos, à qui ils apportèrent en cadeau des tissus imprimés indigo, très vite adoptés et popularisés par le souverain de qui s’est naturellement inspiré le nom : shoeshoe ou isishweshwe, plus communément appelé shweshwe aujourd’hui.

Le shweshwe a connu un véritable essor en Afrique du Sud quelques années plus tard, lorsque les colons allemands installés dans l’Eastern Cape l’ont importé dans le pays pour leur propre besoin et que les femmes Xhosa, tombées sous le charme de cette étoffe originale, l’ont intégré dans la confection de leurs vêtements traditionnels.

C’est alors que le shweshwe, également connu sous le nom de Sejeremane en sotho, Ujamani en Xhosa, Blaudruck en allemand a pénétré la culture africaine qui se l’est approprié en faisant évoluer son style pour en faire un produit original avec une identité propre.

Femmes Xhosa

 

Le shweshwe, une création devenue 100% sud-africaine

La production de tissus shweshwe en Afrique du Sud a commencé en 1982, lorsque la société anglaise Tootal a investi dans l’usine Da Gama Textiles, installée à Zwelitsha, dans la province de l’Eastern Cape depuis 1946.

Des tissus imprimés indigo y ont été produits sous le label Three Leopards, version sud-africaine de la fameuse marque Three Cats. Tootal a également introduit une nouvelle gamme nommée Toto, ainsi que deux nouvelles couleurs : le brun chocolat et le rouge vif.

En 1992, Da Gama Textiles a racheté les droits exclusifs de posséder et d'imprimer les dessins de la marque Three Cats et ont rapatrié tous les rouleaux de cuivre dans leur usine.

Da Gama Textiles Three Cats

Da Gama Textiles est aujourd’hui l'un des plus anciens et des plus importants producteurs de tissus d'Afrique du Sud, diffusant leur shweshwe sur le marché local et international. Le fabriquant est peut-être le seul producteur connu dans le monde de tissus imprimés indigo employant la méthode traditionnelle de la décoloration.

Aujourd'hui, le tissu shweshwe Da Gama Textiles fait la fierté de l'Eastern Cape où il est fabriqué à partir de cotons produits localement ou au Zimbabwe, dans une usine détenue à 40% par ses employés.

 

L'authentique tissu shweshwe d'Afrique du Sud

Nous vendons sur notre site les tissus shweshwe authentiques Three Cats de Da Gama Textiles, ainsi que d'autres tissus d'Afrique du Sud inspirés de leurs motifs géométriques. Pour reconnaître le véritable shweshwe fabriqué traditionnellement, repérez ses différentes caractéristiques :

  • L'odeur unique que l'apprêt donne au tissu
  • Une largeur originale de 90 cm
  • Le tampon apposé à l'envers du tissu, garantissant que le tissu sud-africain a été produit par Da Gama Textiles

tampon Three Cats authentique


Shwe Chic

La meilleure sélection de shweshwe sud-africain
disponible en France


Et quelques produits éthiques et chics
qui feront l'événement au hasard de nos trouvailles !

En savoir plus sur nous

Accepter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Vous pouvez gérer et modifier ces paramètres dans les options de votre navigateur.